Le GDS permet d'avoir accès à tous les projets depuis un poste de développement quelconque localisé n'importe où. Que l'on soit au bureau, en itinérance, ou en télétravail, on peut accéder à ses sources et développer. Il suffit que la base GDS soit sur un serveur HFSQL Client/Serveur :

  • de l'entreprise (accessible directement ou via un VPN),
  • dans un Cloud (PCSCLOUD, GDSDrive ou autre)...


Les opérations liées au GDS sont majoritairement transparentes lorsque l'accès à la base se fait au travers d'un réseau local. Mais en période de télétravail, si le débit de la connexion est trop faible, des opérations d'extraction/réintégration, et surtout de synchronisation des éléments peuvent prendre davantage de temps . Dans ce cas, il est possible d'utiliser le mode nomade du GDS, prévu pour le travail à distance :

https://doc.pcsoft.fr/fr-FR/?2038013&name=GDS_Travailler_en_mode_nomade


 

Lorsqu'un seul développeur travaille sur le projet, il n'y a pas de précaution particulière à prendre.

 

Lorsque plusieurs développeurs travaillent sur le projet, il est bien d'organiser régulièrement un point pour planifier :

  • qui va travailler sur quoi, afin que chaque développeur puisse lors de sa déconnexion du GDS extraire avant les éléments sur lesquels il va travailler,
  • déterminer les moments de reconnexion pour l'ensemble des développeurs, afin que tout le monde récupère les évolutions des autres.

Cela permet de limiter les conflits lors de la réintégration, car ils sont plus compliqués à résoudre lorsque l'équipe n'est pas réunie.

 

D'autre part la version 25 de WINDEV, WEBDEV et WINDEV Mobile est recommandée pour des performances optimales, avec une base GDS dans sa version la plus récente. En effet cette version déporte des traitements sur le moteur HFSQL qui héberge la base. Cela permet des gains de temps très significatifs pour les opérations importantes comme les créations de branches. Pour s'assurer des meilleurs performances :

  • vérifier que le moteur HFSQL Client/Serveur qui héberge la base est bien en version 25,
  • tester avec et sans équilibrage de charge du moteur HFSQL Client/Server,
  • vérifier que la base GDS est dans son format le plus récent (cf. volet "Outils" de l'administrateur du GDS, bouton "Migrer dans le format le plus récent").
  • dans le cas d'une base hébergée sur une plateforme de développement de PCSCLOUD, vérifier à partir du tableau de bord PCSCLOUD que la plateforme est en version 25, et dans la négative demander sa mise à jour. Les bases GDS d'une plateforme PCSCLOUD bénéficient d'une connexion optimisée (taille des trâmes ajustées et compression), et d'une reconnexion automatique.

Important : bien garder à l'esprit qu'entre la phase de déconnexion et de reconnexion à la base GDS, toutes les éléments (UI et code source) sont modifiés uniquement sur le poste de développement. Une sauvegarde très régulière de la copie locale du projet sur un autre support que le disque de la station de développement est vivement recommandée.

< Retour

Publier un commentaire : 
Votre adresse email ne sera pas publiée


© 2020 PC SOFT. Tous droits réservés. Réalisé  avec WEBDEV