Grâce à la réplication mobile, une application déployée sur un appareil Android ou iOS peut :

  • utiliser les données d'une base HFSQL client/serveur lorsque le réseau Wifi /4G le permet,
  • travailler sur un jeu de données HFSQL Mobile local durant les périodes sans connexion,
  • avoir une synchronisation automatique des données locales avec les données de la base "maître" lors des reconnexions (cf. fonction RéplicSynchronise).

Le cheminement complet permettant la mise en place de la réplication mobile est illustré dans le webinaire suivant :


 


Jusqu'à la version 24, cette réplication s'appliquait aux données exclusivement, et non pas aux structures des données. La synchronisation des structures des données déployées (modification automatique des données), nécessitait de recréer intégralement la réplication sur chaque abonné, après avoir fait la mise jour de la base maître (cf. fonction HModifieStructure).

 


A partir de la version 25 "Update 3", la réplication prend en charge la mise à jour des structures, en plus de la mise à jour des données elles-mêmes. La mise en place reste strictement identique à celle présentée dans le webinaire. Il suffit se sélectionner dans l'utilitaire RéplicEdit l'option adéquate :

  • menu "Réplication ... Description de la réplication" de RéplicEdit,
  • volet "Avancé",
  • cocher "Reporter les modifications automatiques des fichiers …".

 

Les abonnés créés avec une réplication déployée avec cette option, auront comme toujours leurs données synchronisées par la fonction RéplicSynchronise, mais également la structure de leurs données !

 

Dans le cas d'une réplication universelle (sans utilisation de RéplicEdit), la modification automatique peut également être propagée avec HSynchroniseRéplica, du moment que l'abonné a été initialisé avec vrai pour le paramètre <Modification automatique> de la fonction HCrééRéplicaAbonnée.

 

Lorsque la modification automatique est appliquée par la synchronisation d'un abonné, la nouvelle structure du fichier sera celle du fichier dans la base maître. HSynchroniseRéplica ou RéplicSynchronise utilise en effet la description du fichier maître qui est intégrée à chaque réplica, et non la description du fichier incluse dans le descripteur d'analyse (.WDD) de l'exécutable qui appelle HSynchroniseRéplica ou RéplicSynchronise.

 

La configuration d'une réplication pour reporter la modification automatique des fichiers de données, est compatible avec l'utilisation de la fonction HModifieStructure dans l'application. Losrs de la synchronisation avec HSynchroniseRéplica ou RéplicSynchronise, si les structures ont déjà été mises à jour, la synchronisation se fera seulement sur les données.

 

Liens utiles de l'aide sur cette nouveauté :

 

 

< Retour

Publier un commentaire : 
Votre adresse email ne sera pas publiée


© 2020 PC SOFT. Tous droits réservés. Réalisé  avec WEBDEV