22 octobre 2009
publié par 
Un pare-feu ou firewall est un élément du réseau, sous forme logiciel ou matériel, qui autorise ou interdit les différents types de communication afin de faire respecter la politique de sécurité du réseau. Sur un réseau il y a généralement un pare-feu réseau au niveau du routeur/de la box, et il peut également y avoir un pare-feu local sur chaque machine. Il existe par exemple un pare-feu en standard sous Windows XP et Vista.

HFSQL Client/Serveur communique par socket , ces socket peuvent donc être bloquées par les pare-feu. Il faut donc autoriser les différents ports utilisés par HF Client/Serveur dans les pare-feu :

- port 4 900 en TCP en entrée sur le pare-feu local du poste du serveur (rappel 4 900 est paramétrable vérifier le port de votre serveur)
- port 4 900 en TCP en sortie sur les pare-feu locaux des postes des utilisateurs
- port 4 900 en TCP en entrée sur le pare-feu du réseau du serveur
- port 4 900 en TCP en sortie sur le pare-feu du réseau des postes clients

Et de façon optionnel pour l'administration à distance du serveur :
- port 4 999 en UDP en entrée sur le pare-feu local du poste du serveur
- port 4 999 en UDP en sortie sur les pare-feu locaux des postes des utilisateurs
- port 4 999 en UDP en entrée sur le pare-feu du réseau du serveur
- port 4 999 en UDP en sortie sur le pare-feu du réseau des postes clients


Exemple de paramétrage du pare-feu "local" de Windows XP


< Retour

© 2019 PC SOFT. Tous droits réservés. Réalisé  avec WEBDEV