Lorsqu'une application utilisant des données HFSQL est déployée, il est à tout moment possible de faire évoluer la structure de ses données :
  • ajouts / suppressions de rubriques,
  • modifications du type ou de la taille de rubriques,
  • ajouts de clés uniques ou avec doublons,
  • ajouts d'index full-text...
Cette évolution se fait grâce à la modification automatique des fichiers de données. Elle permet de conserver les enregistrements déjà créés dans les fichiers de données, qu'ils soient exploités avec HFSQL Client/Serveur ou Classic, sans avoir à programmer une "moulinette" de mise à jour, ou à exécuter des requêtes SQL spécifiques de type "alter table".

Le traitement de modification automatique des données se base sur un principe simple de "GUID" : lors de l'ajout d'une description de fichier dans l'éditeur d'analyses, un "GUID" unique lui est attribué. Ce "GUID" est visible dans le volet "Notes" de la description de chaque fichier. De la même manière, à chaque création d'une rubrique dans la description d'un fichier, un "GUID" unique lui est attribué. Ce "GUID" de rubrique est visible dans le volet "Avancé" de la description de chaque rubrique.

En exploitation, lors de la création physique d'un fichier de données par les fonctions HFSQL Hcréation ou HcréationSiInexistant à partir de l'application compilée, les GUID du fichier et de toutes ses rubriques sont inscrits dans le fichier de données physiques ".FIC".

Le traitement de modification automatique d'un fichier de données consiste donc à consulter l'ensemble des GUID des rubriques dans la description du fichier inclus dans un nouvel exécutable, afin de les comparer à ceux présents dans le fichier de données physique :
  • si le GUID d'une rubrique est présent dans la description du fichier de la nouvelle analyse, mais absent du fichier de données, il s'agit d'une nouvelle rubrique ajoutée par le développeur. La modification automatique va donc ajouter au fichier de données la rubrique, en l'initialisant pour chaque enregistrement à sa valeur par défaut.
  • si le GUID d'une rubrique est présent dans la description du fichier dans l'analyse, et dans le fichier de données, il s'agit d'une rubrique existante. La modification automatique va donc vérifier le type et la taille de la rubrique, afin de l'ajuster si besoin.
  • enfin si des rubriques du fichier de données ont des GUID qui n'existent pas dans la description du fichier dans l'analyse, il y a donc eu des suppressions de rubriques dans l'analyse, la modification automatique des fichiers de données supprime les rubriques devenues obsolètes.

Liens utiles sur ce thème :

Important :
  • en cas de suppression par erreur d'une rubrique dans l'analyse, il est important de bien restaurer la rubrique, il ne faut pas en recréer une nouvelle :
    En effet par la création d'une nouvelle rubrique le mécanisme de modification automatique des données serait induit en erreur, son rôle serait alors de supprimer le contenu initial de la rubrique, afin d'en créer une nouvelle.
  • lorsque plusieurs versions d'une application existent dans des branches du GDS, il ne faut pas créer des rubriques dans les différentes versions de l'analyse contenues dans les branches.

< Retour

© 2019 PC SOFT. Tous droits réservés. Réalisé  avec WEBDEV