La virtualisation est de plus en plus fréquemment retenue pour le déploiement d'applications.

Il n'y a aucune contre-indication à l'utilisation d'un système virtualisé pour installer le moteur HFSQL Client/Serveur utilisé par vos applications WINDEV, WINDEV Mobile, ou vos sites WEBDEV. D'autre part, vous n'avez aucune programmation particulière à faire.

En effet pour vos applications, et pour le moteur HFSQL Client/Serveur, le fait que le système d'exploitation soit sur une machine virtuelle n'a aucune incidence : votre programmation ou votre méthode d'installation reste la même.

Il faut en revanche bien vérifier le dimensionnement et la configuration utilisée pour la virtualisation. Voici les points principaux à vérifier, tout manquement de l'un d'entre eux peut provoquer une chute de performances importante.

Mémoire vive :

Il est important de supprimer tout risque de "swap" disque, préjudiciable aux performances. Il est donc capital d'avoir pour la machine virtuelle suffisamment de mémoire. Il faut donc bien compter la mémoire nécessaire :
  • au système d'exploitation hôte,
  • au système d'exploitation de la machine virtuelle ou des machines virtuelles,
  • celle utilisée par le moteur HFSQL Client/Serveur,
  • celle utilisée par d'autres applications...
Pour démarrer, il faut compter 1,5 go de plus que pour la même installation sur un serveur non virtualisé. Par exemple si habituellement le déploiement se fait sur un serveur non virtualisé doté de 4 go (1 pour le système, 1,5 pour le moteur HFSQL Client/Serveur, le reste pour d'autres applications), il faut prévoir au minimum 5,5 Go.

Accès disque :

C'est le point le plus important, un moteur de base de données devant par définition faire de très nombreuses entrées/sorties disque.
Il faut impérativement choisir une configuration dans laquelle le système invité de la machine virtuelle dispose d'un disque physique entier qui lui est dédié. Il ne faut pas que la machine virtuelle travaille sur un espace disque réservé de système hôte.
Sous Windows, la valeur de la file d'attente moyenne des accès fichier ne doit pas être supérieure à 2.

Carte réseau :

La bande passante de la carte réseau est partagée entre les machines virtuelles. Il faut donc vérifier avec les logs du moteur HFSQL Client/Serveur, que le débit sera suffisant pour les besoins des applications hébergées.Sur ce point, il est le plus souvent recommandé d'avoir plusieurs cartes réseaux, afin que la machine virtuelle qui héberge le serveur dispose de sa propre carte et donc de toute la bande passante disponible.

Processeur :

Les processeurs à privilégier sont ceux disposant de fonctionnalités matérielles dédiées à la virtualisation : Intel-VT (Virtual Technology) ou AMD-V.

< Retour

Publier un commentaire : 
Votre adresse email ne sera pas publiée


© 2019 PC SOFT. Tous droits réservés. Réalisé  avec WEBDEV