27 septembre 2010
publié par 
L'accès aux données d'un Cluster se fait en donnant un nom DNS de Cluster, un utilisateur et un port de communication. Par exemple dans la connexion :

Cluster_Support est une Connexion
Cluster_Support..Provider = hAccèsHFClientServeur
Cluster_Support..Utilisateur = "admin"
Cluster_Support..MotDePasse = ""
Cluster_Support..Serveur = "Cluster_Support:49015"
Cluster_Support..BaseDeDonnées = "CRM"
HOuvreConnexion(Cluster_Support)
HChangeConnexion("*",Cluster_Support)
HCréationSiInexistant("*")


"Cluster_Support" correspond au nom DNS du Cluster, et 49015 correspond au port de communication à utiliser. Ce port est paramétrable lors de l'installation du Cluster (4900 par défaut).

Il est donc nécessaire que le réseau autorise les communications sur ce port, en faisant si besoin le nécessaire au niveau du Firewall. Ce principe est strictement identique à celui en place pour HFSQL Client/Serveur. Il est déjà détaillé dans le billet suivant : "Pare-feu, firewall cela sert à quoi ...".

Pour permettre toutes les communications requises par le Cluster, il est également nécessaire d'ouvrir les ports :
  • TCP/UDP 4997 pour la communication avec le coordinateur (ClusterManager),
  • TCP 4998 pour la communication entre les noeuds du Cluster,
  • TCP/UDP 4999 traditionnel pour la gestion des serveurs (MantaManager),




< Retour

© 2019 PC SOFT. Tous droits réservés. Réalisé  avec WEBDEV