L'éditeur de pages de WEBDEV propose à partir de la version 21 un mode d'édition "Responsive Web Design". Ce mode d'édition est une des solutions permettant d'avoir un site "mobile friendly", l'alternative étant le "dynamic serving". Dans ce mode, plutôt que de donner une position précise et fixe aux champs comme on peut avoir l'habitude de le faire dans des sites web existants, les champs sont répartis sur une "grille" et des "tranches". Cela n'ajoute pas de difficulté particulière, mais impose de bien réaliser les pages en gardant à l'esprit les mécanismes qui positionneront les champs à l'exécution.


Après "Les 5 recommandations fondamentales à respecter pour la création et la mise à jour des pages des sites WEBDEV" pour l'édition "zoning", voici les recommandations pour l'édition "Responsive Web Design"...


Incontournable avant tout, les pages dédiées de l'aide en ligne, déjà données dans le billet "Mise à jour de l'aide en ligne pour WEBDEV : Responsive Web Design...".


Ensuite toujours garder à l'esprit les fondamentaux suivants :


1. Limiter la mise en page aux dimensions réellement utilisables. Cela va sans dire, mais ça va mieux en l'écrivant ! En effet comme une page Responsive Web Design s'adapte à la largeur du navigateur, au premier abord on se laisse tenter à vraiment vouloir un résultat "responsive" dans toutes les largeurs, mais vraiment toutes y compris celles qui rendront le site inexploitable car trop petit, ou trop grand !


Donc avant tout pour éviter de gérer les cas extrêmes, très petits et très grands il est conseillé dans la page de :

  • fixer une largeur minimale, dans l'onglet IHM, partie "largeur min". A ce jour 320px est adapté pour que la visualisation soit parfaite même sur les mobiles les plus petits.
  • indiquer une largeur au delà de laquelle la page sera centrée, et non plus étirée. Par exemple 980px pour la navigation depuis un poste de bureau : l'onglet IHM, partie ancrage, définir un ancrage en largeur adapté à la grille sans agrandissement.


2. La tranche bureau est la tranche de référence : dans cette tranche tous les champs doivent être bien positionnés...


Pour l'édition en mode mode Responsive Web Design, il est capital de bien dimensionner et positionner les champs dans la tranche bureau, car elle sert de tranche de référence. Tous les calculs pour la taille et la position partent de cette tranche de référence.


En particulier, dans cette tranche bureau les champs qui seront visibles dans la tranche mobile et/ou tablette mais invisibles en dans la tranche bureau, doivent tout de même être bien positionnés sans superposition invalide. L'ordre des champs (de gauche à droite puis de haut en bas) est très important, les champs doivent être dans le même ordre dans toutes les tranches (cf. FAQ 12 790)


Rappel, un clic sur la tranche bureau permet de positionner la page dans sa largeur de référence. Pour modifier si besoin cette largeur il faut d'abord se mettre dans la tranche bureau, puis modifier la largeur de la page via la poignée bleue à droite et au centre de la page.


3. En mode Responsive Web Design tout bouge, et/ou change de taille en fonction de la taille du navigateur, et des autres champs présents dans la page. Ensuite il y a plusieurs "tranches" et dans chaque "tranches" les champs peuvent avoir une taille, une position et une visibilité différente grâce aux surcharges. A retenir :



  • La position d'un champ est directement liée à la position du champ juste à côté, et cela dans toutes les tranches. Donc nécessairement, indépendamment des surcharges et des tranches, deux champs qui sont à côté auront leurs déplacements liés. Il n'est jamais possible d'insérer un champ entre deux lors d'un changement de tranche.
  • Les champs avec une taille adaptée à la grille se positionnent toujours sur le même nombre de colonnes de la grille, quelque soit la tranche. Si par exemple en édition un champ occupe 6 colonnes de la grille dans la tranche bureau, il occupera également 6 colonnes dans la tranche tablette, et 6 colonnes dans la tranche mobile. Lorsque la largeur du navigateur change, c'est la largeur des colonnes de la grille qui est adaptée, provoquant ainsi l'ajustement des champs puisqu'ils restent toujours sur un même nombre de colonnes.
  • les champs qui ont une taille fixe occupent un nombre de colonnes variables, l'inverse des champs ancrés en largeur sur la grille, puisqu'ils ne changent pas de taille lorsque la largeur de la page change.


Pourquoi est-ce si important ? Parce que tous les champs ont leurs positions liées, et que l'on se retrouve rapidement dans une situation ou "un champ passe à la ligne tout seul" sans que l'on ne sache au départ pourquoi...

En effet, lorsque l'on édite sa première page en mode Responsive Web Design, on est généralement très vite confronté à ce résultat : un champ passe sous un autre au lieu de rester à sa droite comme l'on s'y attend. Exemple :


  • un champ de saisie pour une recherche a son ancrage en largeur adapté à la grille, sa taille est donc variable en fonction de la largeur du navigateur,
  • à sa droite un bouton permet de lancer une recherche, il a une taille fixe,
  • le champ de recherche qui est adapté à la grille occupe 40 colonnes sur les 48 de la page,
  • le bouton de recherche à la droite du champ occupe lui 4 colonnes en édition, sa largeur est fixe.



Lorsque la taille du navigateur va être plus petite que la taille d'édition (réduction de sa largeur pour passer successivement de la tranche bureau à la tranche tablette puis mobile), comme la largeur des colonnes de la grille se réduit proportionnellement à la largeur de la page dans le navigateur, le bouton de taille fixe va occuper 5 colonnes de la grille au lieu des 4 en édition, puis 6 colonnes, puis 7 (...) provoquant ainsi une réduction de l'espace entre le champ de saisie, et le bouton. Puis le bouton de taille fixe va prendre 9 colonnes, et là il ne rentre plus. L'espace devient insuffisant le bouton est "poussé" par le champ de recherche à la ligne du dessous.




Pour éviter ce cas extrême provoquant un passage à la ligne à l'exécution, il est donc important de bien positionner tous les champs dans la tranche bureau (tranche de référence) puis d'ajuster position et visibilité des champs au fur et à mesure que l'on change de tranche et/ou que l'on réduit la largeur du navigateur. Dans le volet "Affichage" du ruban, toujours cocher "Erreurs de superposition". De cette manière si un champ peut être "poussé" faute d'espace en exécution dans les navigateurs, un débordement sur un autre champ sera visible dans l'éditeur, avec une superposition invalide :



4. Le champs spécifique pour le placement des champs en mode Responsive Web Design : le champ barre de navigation.


Le champs barre de navigation permet de gérer spécifiquement la position de certaines zones, en dérogeant aux règles de placement des champs évoquées en 2. Typiquement grâce au champ barre de navigation, il est possible d'avoir un champ de saisie type recherche, avec un bouton à sa droite qui ne pourra pas lui passer dessous si l'espace vient à manquer. Le champ barre de navigation n'est pas exclusivement réservé au menu, et sa substitution par un bouton "hamburger".


Le champ barre de navigation est découpé en 3 zones horizontalement :



  • deux zones à gauche et à droite qui sont au choix fixes ou adaptées à la grilles selon l'option du volet IHM du champ,
  • une zone centrale dont la largeur sera déterminée en fonction de l'espace restant après placement de ses zones de gauche et de droite.


La particularité de ce champ c'est qu'il est ancré tout entier avec ses deux extrémités qu'elles soient fixes ou non. Le champ barre de navigation entier suit toujours toute la grille, il occupe toujours le même nombre de colonnes. En fonction de ses réglages ses zones de gauche et de droite sont positionnées, puis la zone centrale est placée dans l'espace restant en largeur. Le champ barre de navigation permet donc de faire cohabiter sur une même ligne horizontale, des champs ancrés à la grille, et des champs ayant une largeur fixe.

Dans l'exemple ci-dessus, afin d'éviter qu'un bouton soit "poussé" à la ligne de dessous, on pourra le placer dans la zone de droite d'un champ barre de navigation :



De cette manière à l'exécution quelque soit la largeur du navigateur, la zone du bouton ne sera pas réduite, le bouton aura toujours la place :



Les trois zones du champ barre de navigation, comme pour tout les champs de type conteneur, il y a à nouveau une grille avec le même nombre de colonnes que la grille de la page, ce qui permet l'ancrage des éléments qui se trouvent dans chaque zone.



5. Erreur d'IHM et/ou superposition (cf. FAQ 12 701, FAQ 12 790) : il faut les surveiller et corriger les erreurs d'IHM et de superposition constamment. Elles indiquent précisément tous les positionnements des champs qui pourraient provoquer un rendu inattendu dans certaines largeurs :


  • volet "Erreur de compilation" enfoncer le bouton "Afficher les erreurs d'IHM",
  • volet "Affichage" du ruban, cocher :
    • "Erreur de superposition",
    • "Bloc de positionnement".

5. Utiliser un modèle prédéfini : lors de la création d'une nouvelle IHM "responsive web design", il est généralement plus simple de partir d'un modèle existant qui sera personnalisé. Dans l'assistant "Nouvelle page", sélectionner "Modèles prédéfinis" puis "Responsive Web Design". A ce jour les modèles "business" et "blog" sont proposés, ils seront rapidement complétés par d'autres modèles, principalement en fonction des besoins décrits à notre support.



< Retour

Publier un commentaire : 
Votre adresse email ne sera pas publiée


© 2019 PC SOFT. Tous droits réservés. Réalisé  avec WEBDEV