02 mai 2012
publié par 
Les ancrages dans les pages définissent la manière dont le contenu d'une page va se comporter lorsque la page est agrandie par l'internaute. Ils permettent pour chaque champ de donner un déplacement afin de suivre la nouvelle forme de la page : ancrage en largeur, à droite, centré en largeur, en hauteur, en largeur et hauteur, ou en auteur et à droite...

A partir de la version 17 de l'éditeur de pages, grâce à l'utilisation de la génération en mode zoning, la gestion des ancrages est simplifiée comme sous WINDEV : un clic droit sur un champ permet d'indiquer l'ancrage qui doit lui être appliqué :


Si après la définition des ancrages d'une page, le rendu dans le navigateur n'est pas celui attendu, il s'agit d'une définition du débordement des champs ancrés qui rend invisible l'ancrage. La solution consiste donc simplement à spécifier un débordement visible pour le champ qui doit être ancré :
  • accéder à la description du champ,
  • volet "Style",
  • sélectionner "Cadrage – Débordement" dans la combo "Elément",
  • indiquer "visible" pour le débordement horizontal et le débordement vertical (même dans le cas d'un ancrage en largeur uniquement) :



Particularité pour le navigateur Internet Explorer 9, l'option DTD pour la page peut être obligatoire pour que l'ancrage soit bien celui attendu (notamment pour les ancrages en largeur des cellules ou des zones répétées) :


Cette option "DTD" est équivalente à l'ajout de la commande <meta http-equiv="X-UA-Compatible" content="IE=9"> dans le volet "Avancé" de la description de la page (cf. billet sur les différences dans le rendu des navigateurs).

< Retour

© 2019 PC SOFT. Tous droits réservés. Réalisé  avec WEBDEV