Catégorie : HFSQL & Performances

27 octobre 2009
publié par 
L'exécution de la commande HLitRecherche*() en HFSQL Client/Serveur provoque l'exécution d'une requête qui ne retourne qu'un seul enregistrement. Lorsque vous avez besoin d'obtenir une information unique d'un fichier, c'est évidemment la bonne commande à utiliser. Par contre, lorsque ce traitement est intégré dans une boucle (cas de parcours imbriqués) , cela provoque de nombreuses requêtes sur le serveur. Ces requêtes ne traitant que très peu de données (1...
27 octobre 2009
publié par 
Le choix de la configuration qui héberge le moteur HFSQL Client/Serveur, est dépendant des applications qui vont solliciter le moteur, bien plus que du moteur lui-même. En effet, c'est en fonction des demandes de chaque application, depuis chaque poste, que le moteur fera appel aux ressources du serveur. RAM : Le plus important, est d'avoir une quantité de mémoire suffisante sur le serveur. En effet, lorsque la mémoire vient à manquer le...
22 octobre 2009
publié par 
Dans une base HFSQL Client/Serveur, lorsqu'une sélection d'enregistrements est nécessaire, il est plus intéressant de demander au serveur d'effectuer une requête de sélection que de demander les enregistrements de manière séquentielle avec un filtre. En effet, lors d'un parcours séquentiel de type : HFiltre(CLIENT,DEPARTEMENT,"34000","34999") HLitPremier(CLIENT,DEPARTEMENT) TANTQUEPAS HEnDehors() //Traitement HLitSuivant() FIN La couche client demande le premier enregistrement au serveur, celui-ci lui retourne le premier...
22 octobre 2009
publié par 
Les possibilités d'accès à un serveur HFSQL Client/Serveur sont nombreuses, et peuvent se faire avec des débits très variables : Par défaut HFSQL Client/Serveur communique avec la plus grande trame réseau possible afin d'exploiter au mieux les réseaux rapides tels que les réseaux Giga bits. C'est ensuite la couche TCP qui se charge automatiquement de découper les paquets selon le MTU de la connexion. HFSQL Client/Serveur règle automatiquement tous les paramètres en...
22 octobre 2009
publié par 
Le MTU (Maximum Transfert Unit) est le nombre d'octets maximum qui peuvent être transmis en un seul paquet (en une seule fois). Lorsque des paquets d'informations doivent être transmis, la couche TCP découpe les paquets qui ont une taille supérieure au MTU en plus petits paquets égales à la taille du MTU. Et comme moins il y a d'échanges sur le réseau, plus la transmission est rapide, il est préférable d'...
© 2018 PC SOFT. Tous droits réservés. Réalisé  avec WEBDEV